L'entretien et les réparations locatives en question

01.02.21

 L’entretien et les réparations locatives en question

Vous êtes locataire et constatez une ou des dégradations au sein de votre logement. Le plus souvent, vous vous interrogez.

- « Qu’est ce qui est à ma charge en termes de réparations ? En quoi consiste plus précisément l’Entretien d’un bien locatif ? »

Afin d’ôter les doutes et d’éviter les mauvaises surprises lors de l’état des lieux de sortie, nous vous proposons un petit aide-mémoire à ce sujet.

 

PARTIES EXTERIEURES

Les allées, pelouses, massifs de fleurs doivent être tondus et entretenus. Les arbres, haies, et arbustes doivent être élagués et les mousses et autres végétaux intrusifs doivent être retirés. Les terrasses, auvents et marquises doivent être nettoyés et remplacés si détériorés. Il revient au locataire de faire entretenir les gouttières et d’en faire désengorger les conduits.       

On ne le sait pas toujours : les arbustes abîmés ou supprimés doit être remplacés ou replantés.

 

OUVERTURES INTERIEURES ET EXTERIEURES

Lorsqu’elles sont dégradées, les clés des ouvertures sont à remplacer par le locataire, tout comme les boutons, poignées de portes, crémones et espagnolettes. Sont à entretenir et / ou à changer Les mastics et vitres des portes et fenêtres. Quant aux grilles, le locataire doit veiller à remplacer boulons, clavettes et targettes.    

On ne le sait pas toujours : les petites pièces détériorées des serrures et les gonds de portes notamment, sont à la charge du locataire.

 

INSTALLATION DE PLOMBERIE

Les robinets, les siphons, les ouvertures d’aération, les éviers et appareils sanitaires doivent être régulièrement nettoyés, les dépôts de calcaire retirés. La vidange des fosses septiques, puisards et fosses d’aisance doit être régulièrement effectuée. Sont à remplacer ou à réparer : les joints et colliers des canalisations d’eau - les bilames, pistons, membranes, boite à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz - les joints, clapets et presse-étoupes des robinets, mais aussi les joints, flotteurs et joints-cloche des chasses d’eau et les tuyaux flexibles de douche.

 

ELECTRICITE

Le locataire doit veiller aux éventuelles anomalies qui pourraient survenir dans le logement et ainsi remplacer si nécessaire les fusibles, ampoules, néons et les baguettes et gaines de protection.

On ne le sait pas toujours : durant la période de bail, ce n'est pas au propriétaire mais au locataire qu'il revient de faire remplacer les interrupteurs et prises électrique qui s'avèreraient défaillants.

 

INTERIEUR

Il s'agit de maintenir en état de propreté tous les revêtements, d'effectuer les menus raccords de tapisserie et de peintures et de reboucher les trous qui auraient pu apparaitre, tant sur les murs, que sur les sols. Pour ce qui concerne les placards : les tablettes, tasseaux et dispositifs de fermetures doivent être changés ou réparés. 

On ne le sait pas toujours : les pièces de mosaïques et les carreaux de faïences et carrelage cassés, décollés ou fendus sont également censés être remplacés par le locataire.   

 

AUTRES   

Enfin, le ramonage des conduits d'évacuation, et l'entretien des chaudières revient aussi au locataire. Les appareils d'équipement d'un bien locatif qui sont laissés à la disposition des locataires doivent aussi faire l'objet d'un entretien courant et d'éventuelles réparations de la part du locataire.

Nous vous remercions de nous avoir lu, et espérons que ces quelques rappels sauront vous être utiles. Si toutefois des mystères persistaient, nous vous invitons à vous référer à votre gestionnaire Laforêt ou à votre propriétaire avant d’intervenir. ☺

Tous les articles